MINI 1000 MK3 AUTHI

Année : 1972

Cylindrée : 998 cc

Puissance : 38 cv à 5250 tr/min

Longueur : 3.06 m

Largeur : 1.42 m

Hauteur : 1.36 m

Poids : 630 kg

Reservoir : 25 L

Freins avant :Tambours 

Freins arrière :Tambours 

Pneus :145/- R10

Mini MK3 MKIII 1969-1976

LA MK3 est considérée comme la vraie deuxième génération des MINI tellement les changements sont nombreux.
Plus qu'un seul modèle est présent : la MINI (il n'y a plus d'Austin et de Morris); 848cc ou 998cc.

Les changements sont majeurs : retour à la suspension hydroelastique, vitres descendantes, charnières de portes interieures...

1969 est l'année de la version avec lunette arrière avec dégivrage.
En 1971, les Mini sont disponibles soit en boite automatique ou en boite manuelle.
En 1972, un alternateur verra le jour suivi d'un nouveau carbu HS4, des ceintures à enrouleurs, nouveau chauffage, rétroviseur de portière et nouveau filtre à air en 1974.

C'est le 12 novembre 1966 que la société AUTHI a été constituée. S.A.. AUTHI avait établi son siège social à Arazuri, région de Navarre, en Espagne et avait construit une usine à Pampelune.

En avril 1969, la Mini 1000 est lancée en deux finitions : Standard et Spécial. Cette dernière était la version la plus luxueuse et, selon plusieurs, la meilleure Mini fabriquée par AUTHI de son histoire. L’assemblage de la première série de Mini 1000 a été réalisé dans l’usine de Pampelune avec des carrosseries provenant d’Angleterre et de composants provenant du groupe NMQ, notamment de son usine de Los Corrales de Buelna (Cantabrie), où étaient fabriqués les moteurs, les boîtes de vitesses et les transmissions, et des usines de son groupe, comme Crilastic, Ketalauto et Tecniauto, à Barcelone. Ces sociétés étaient des fournisseurs de petites pièces embouties, d’éléments auxiliaires, de garnitures, de carburateurs SU et de pompes à essence. Les ateliers Miguel de Prado à Valladolid et Ogerma à Madrid, consacrés aux éléments de garniture et aux sièges, ont également été utilisés.

Malgré ses indéniables qualités, les ventes de Mini AUTHI n’ont jamais atteint les quantités prévues en raison du coût trop élevé des voitures peut être trop luxueuses compte tenu des possibilités économiques des clients espagnols de l’époque.

BL-AUTHI a décidé de fermer ses portes en 1976, après avoir produit environ 140.000 automobiles dont certaines ont été exportées à l’étranger.